Author Archives: anyone

AQUABIO décide d’annuler toute intervention liée à ce projet d’aéroport

article publié sur zad.nadir.org le 5 juin 2014:

Nous avons reçu l’email suivant d’Aquabio :

« Notre métier est d’évaluer la qualité des milieux aquatiques et les impacts des projets sur ceux-ci.

En s’en prenant à nos collègues et à notre matériel, les opposants au projet se trompent de cible : en nous empêchant d’intervenir, ils se privent d’éléments objectifs pour contester le projet.

Si nous comprenons les raisons de l’opposition au projet, l’utilisation de la violence est incompréhensible et injustifiée.

AQUABIO décide d’annuler toute intervention liée à ce projet d’aéroport. »

Nous prenons acte avec plaisir de l’annonce d’Aquabio de se retirer du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Bien sûr, bien qu’ils n’aient eu à déplorer que des dégâts matériels, nous comprenons qu’Aquabio déplore les méthodes employées. Cependant, nous avons toutes les raisons de penser qu’une simple remarque en passant n’aurait pas permis d’obtenir ce retrait – en témoigne la fiche d’intervention et le choix d’Aquabio de venir malgré le contexte et les appels à boycotter le chantier.

Par contre, nous sommes certain-e-s qu’Aquabio, comme toute entreprise de « génie écologique » n’a comme utilité que d’être une caution à tous les projets d’améngement et nous n’attendons rien d’eux pour gagner la lutte contre l’aéroport, même si parfois les aménageurs utilisent leurs données pour justifier l’abandon de certains projets, histoire de laisser un peu de crédibilité à ces « études d’impact » ou de trouver une porte de sortie à des projets controversés. Le génie écologique est un nouveau marché qui se développe actuellement pour pouvoir continuer à faire tourner le système économique. Cela permet de répondre aux dégâts causés par les projets précédents – quoi de plus pratique ? Évaluation, compensation, expertise ou valorisation sont des termes pour cacher l’exploitation des milieux et des personnes sous une couche de peinture verte.

Naturalistes des bureaux d’études et autres cabinets d’ingénieurie, il est encore temps de démissionner et de rejoindre les naturalistes en lutte. Coopérateur-trice-s d’aquabio, demandez vous pour qui vous travaillez !

Chupin épisode 2

Chupin encore! Ci-dessous un texte publié sur indymedia nantes:

Action directe contre l’aéroport! Nous aussi on adopte Chupin, sous traitant.

Cher Chupin

depuis qu’on a appris ton engagement dans le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, on s’inquiète beaucoup pour toi.
On a vu que des gens te l’ont déjà dit, on voulait insister.

Abandonne Chupin! Annonce publiquement que tu te retires du projet.

On t’a surpris à planter quelques arbres autour d’un chantier… autant peindre en vert le béton non?! On a détruit ton décor artificiel dont des arbustes que tu avais condamné à grandir au milieu du béton.

Chupin, abandonne, on te lâchera pas!
Des capricornes qui aiment les arbres.

Artelia, l’ingénierie partout!

Fusion après fusion, voilà un gros pois(s)on. Artelia, un groupe basé à Lyon, Echirolles, Antony, La Plaine Saint-Denis, etc., est partout! allez voir sur leur site

Il fait tout : l’extension de l’usine airbus à Toulouse, le réaménagement du port de Plougasnou (29) comme de celui de Morgat (29), le métro à Athènes et Marseille (ligne2), le tramway au Havre et Bordeaux,  des études pour des éoliennes au large de Saint-Malo, des études pour une centrale thermique d’Alstom en Arabie Saoudite, le barrage de Buji au Pakitan, l’aéroport de Mayotte, l’étude sur l’eau pour le projet d’aéroport de NDDL, etc..

« Pourquoi choisir Artelia? », peut-on lire sur leur site… des critères d’ adoption? Parcequ’ils sont « indépendants », d’une « taille adaptée à la maîtrise de grands projets » et qu’ils ont une « éthique et une responsabilité sociale et sociétale »… C’est touchant non?

 

Aquabio, une coopérative très coopérative avec Vinci!

Voilà encore un bureau d’études qui se dit « indépendant », qui veut « valoriser des données », qui veut « expertiser »… allez jeter un coup d’oeil sur leur site c’est très beau. Sur leur page contact, on apprend que leur siège social se situe à  Saint-Germain du Puch(33750) et qu’ils ont des bureaux à Clermont, Rennes, Paris et Nyons.

Vus plusieurs fois sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes: lors des forages en juin 2013 mais aussi en mai 2014 alors que tout le monde croit que les travaux sont enterrés (voir le récit)

Aquabio dégage!

Publié sur le site zad.nadir.org le 26 mai 2014:

Des groupes de naturalistes de la société Aquabio (sous contrat avec Vinci) ont été aperçus ce lundi 26 mai. Leur travail permettrait d’étayer les dossiers pour les compensations environnementales. Il leur a été vivement conseillé de partir, ce qu’ils ont fait. Leur matériel aurait été saccagé (à bon entendeur…).

On attend que cette entreprise annonce officiellement qu’elle ne participera plus au projet d’aéroport. Vous pouvez la contacter au : 02 99 69 73 77, 05.57.24.57.21, 04 73 24 77 40, 01 41 31 04 92, 04 75 26 03 32 ou par email contact@aquabio-conseil.fr

Les traveaux préliminaires de l’aéroport ne sont pas finis, le projet n’est pas encore enterré. On rappelle que sur la ZAD, la vigilance est toujours de mise. En cas d’alerte importante un appel à soutien sera lancé. De plus, il est probable (mais pas malin) que d’autres études aient lieu dans les prochains jours. Restez attentifs !

Et en bonus, un document où l’on apprend qu’il y a beaucoup de consignes à suivre quand on veut travailler pour AGO sur le terrain

001.cleaned-a37d2

Une visite chez Chupin!

On dirait que certain-e-s ont préféré Chupin à Biotope!

On a reçu grâce à notre super formulaire de contact une revendication d’action chez Chupin, qui s’inscrit dans la campagne Adopte un sous traitant.

Chupin on l’avait cité dans la rubrique « autres sous-traitants » de Vinci pour la construction de l’aéroport de NDDL. Mais le texte sur indymedia nantes en dit plus que nous.

« Ce matin, des engins de Chupin espaces verts ont été endommagés à leur dépôt qui a été taggé.

Cette action fait partie de la campagne « Adopte un sous traitant » lancée par des collectifs de soutien contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Pour réaliser le projet d’aéroport, Vinci a besoin d’une armée d’entreprises complices comme Chupin. Sans leur collaboration, il ne serait pas possible de détruire 2000 hectares de bocage ni d’imposer un projet à une population qui n’en veut pas. Aujourd’hui, c’est une première étape d’une campagne contre Chupin qui vise à sa dissociation du projet d’aéroport.

Chupin a obtenu la sous-traitance d’une partie des mesures de compensation écologiques du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en particulier pour le déplacement de bois qui abrite le grand capricorne. Chupin aiderait vinci à créer son aéroport « Haute Qualité Environnementale » avec des zones de compensations écologiques qui participent à légitimer ce projet dévastateur. Ce greenwashing teste aussi des techniques expérimentales pour légaliser a destruction d’animaux et de zones protégées dans le futur, comme le transfert des espèces de la recréation des habitats.

On lâche rien ! Résistance et sabotage ! »

Qui c’est qui paie Biotope pour lui faire dire que les éoliennes en mer c’est super bio génial renouvelable? C’est le groupement GDF Suez-Areva-Neonen-EDP renewables

Vous l’avez sûrement entendu, l’éolien c’est bien, ça rime, pas besoin de trouver d’autre arguments on dirait.
Bref, l’Etat français finance de nombreux projets notamment en mer. En Mai 2014, c’était le grand moment pour les requins de l’éolien en mer qui louchent sur Noirmoutier et le Tréport. A qui l’Etat va donner le magot?
Dans le secteur de l’éolien, c’est un peu comme ailleurs, ce sont ces financements publics à la construction qui représentent tout l’enjeu! Après les éoliennes ça coûte trop cher à entretenir, le bénéf il se fait à la construction et ensuite on laisse pourrir, où mieux on essaient de revendre au public…

Ok. Bon. Aujourd’hui 8mai on apprend que c’est GDF Suez qui a remporté les marchés de Noirmoutier et du Tréport, face à EDF-Alstom (qui sont en ce moment un peu dans la tourmente), parceque GDF avait le meilleur dossier avec l’aide de BIOTOPE qui a repeint en vert le projet de béton en mer.

Dans la liste des arnaques, ils disent que leur nouveau prototype d’éolienne AREVA super puissant permet d’avoir ‘40% d’éoliennes en moins’ mais en fait comme il faut beaucoup d’espaces entre elles elles nécessitent beaucoup plus d’espace!

Pour plus d’infos sur le projet entre l’île d’Yeu et Noirmoutier, voir cet article. Les études géotechniques et environnementales doivent se poursuivre jusqu’à fin 2016. Des voitures de Biotope seront souvent dans le coin!

 

Pic d’adoptions le 22 février !

Lors de la manifestation contre l’aéroport plus de 50 000 personnes se retrouvent pour faire la fête à Nantes… et en profitent pour adopter collectivement des partenaires du projet qui se trouvent sur le trajet.

 

La mairie de Nantes, porteuse depuis toujours de ce projet, a perdu son look sobre pour laisser la

place à la couleur!

carte.cleaned

 

 

Changement de style radical aussi pour la boutique Vinci Immobilier: un peu d’air frais pour changer les idées du constructeur de l’aéroport.

inzi.cleaned

 

 

La foreuse du square Mercoeur ne pouvait pas être oubliée car c’est bien Vinci qui a aménagé ce coin de la ville, en détruisant un parc pour y mettre à la place…une galerie commerciale!

foreuse.cleaned

 

 

Et pour finir, c’est déjà le printemps chez la Police! Les manifestants n’ont pas hésité à rajeunir le Commissariat en contrepartie de l’accompagnement fidèle de la Police aux promoteur du projet sur le terrain.

Biotope s’amuse à La Réunion

– La nouvelle route du littoral, labellisée « environnementale » par Biotope. Un super nouveau projet de route! Si vous voulez vous extasier il y a plein de belles photos sur le site de la région. Biotope est chargée de dire que tout est bien respectueux de l’environnement, de faire une étude d’impact arrageante à coups de dérogations. Et d’ailleurs dans ce projet, Biotope collabore une nouvelle fois avec Artelia… deux amis qu’on retrouve à NDDL.

– A Grand Anse, Biotope effectue des études pour dire que le projet de ZALM (Zone d’Aménagement Liée à la Mer), en gros c’est 50hectares d’hôtels et de jeux pour touristes, ne nuit pas à la faune et la flore. La blague!